03 novembre 2008

Les médecines alternatives: effet de mode ou véritable appel à un changement des soins?

Notre prochain débat s'inscrit dans le cadre de la Fête de la Science; il aura lieu le dimanche 23 novembre 2008 à 10h à la faculté des Tanneurs à Tours.

 Des questions à débattre:
Que soignent les médecines alternatives?
Sur quoi s'appuient les pseudo sciences pour exercer leurs pratiques?
Médecines alternatives complémentaires à la médecine conventionnelle?
Quelles définitions pour la médecine conventionnelle et les médecines alternatives?
En quoi s'opposent ces deux types de médecine?
Quelles sont les limites de ces médecines?
Qu'entendons-nous par médecine traditionnelle?
Le poids de la médecine conventionnelle dans notre société: quel choix pour les citoyens?
Quelle est la force du lobbying des industries pharmaceutiques?
Le bien être, une préoccupation de bien portant?
Notre mode de vie, nos croyances conditionnent-ils les médecines utilisées?
Y a-t-il une réglementation des pratiques des médecines alternatives?


Bibliographie:

Dans la médecine occidentale, il y a des pratiques de soins traditionnels. La biomédecine, 'médecine moderne' est d'expression occidentale certes, cependant elle a intégré dans sa construction des pratiques traditionnelles de soins et bien sur des savoirs dits savants, émergeant d'une pensée dite rationnelle, positiviste, à partir du XVII. Elle est  modelée aussi par les influences d'une médecine méditerranéenne, judeo-arabo-musulmane, eux mêmes expression de théories humorales et pratiques liées que l'on trouvait de l'Inde, Népal à la Grèce, en passant par l'Afghanistan et l'ancienne Perse...
D'autre part, il existe d'autres 'médecines savantes' dans le monde, valorisées par l'occident car écrites et transmises de manière plus théorique que le seul apprentissage. Le Japon est un exemple d'une association dès le début du XXes d'une médecine proprement japonaise (avec ses nosologies) avec la médecine scientifique d'origine occidentale avec sa technologie .
Il est vrai qu'il y a une globalisation de la médecine scientifique, biomédecine mais on voit aussi une plus grande expression de médecines, soins, d'obédience traditionnelle. Elles ont été en France longtemps combattues, puis cachées et méconnues de la médecine officielle.
Sous ces aspects les plus institutionnels, (ce qui d'ailleurs légitimes de nouveaux savoirs), la faculté de médecine a régulièrement intégré des savoirs et des pratiques dites traditionnelles, souvent non occidentaux (ex acupuncture dans les années 70-80) . Et vice versa les soins dits traditionnels , en europe ou ailleurs, ont empruntés des techniques, des références techniques biomédicales , souvent en les détournant, les copiant. par ex, l'usage de médicaments allopathiques... rien n'est authentique, pur
En France:
-voir les travaux d'André Julliard, ethnologue qui a travaillé trente ans sur les 'leveurs de maux' : une référence parmi d'autres http://www.religiologiques.uqam.ca/18/18texte/18julliard.html
-voir les travaux de jeanne Favret-Saada sur la sorcellerie dans le bocage, grands classiques en anthropologie
-voir les travaux de Françoise Loux, infirmière ethnologue, sur "Soins du corps et traditions en France", nombreux travaux
-voir l'ouvrage qui vient de sortir de l'ethnologue Olivier Schmitz  'soigner par l'invisible, enquete sur les guérisseurs aujourd'hui' et http://www.nomadrsi.org/IMG/pdf/Table_Medecinesparalleles_OS.pdf
-voir les travaux de Clementine Raineau, sur les aspects traditionnels de médecins installés en Auvergne: livre, publications et film passé sur Arte
Elle a aussi travaillé sur les parcours de soins de patients atteints de cancer
http://vodeo.fnac.com/19-165-5964-clementine-au-pays-des-guerisseurs.html
etc...

voir aussi la fin du chapitre d'ouvrage que écrit par Anne Bargès avec l'ex d'itinéraires thérapeutiques de patients soignés dans un centre de radiothérapie, l'oncologue avait travaillé avec un ethnologue, l'encadré 22 page 201 et encadré 23 page 203
http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/05/22/92/PDF/Anthropologie_et_Sociologie_associees_au_domaine_de_la_maladie_et_de_la_medecine.pdf


Article sur la consommation des médicaments en France:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/les-medicaments-provoquent-trop-dhospitalisations_16884/

Informations sur la relaxation par la cohérence cardiaque et le bio feed-back :
(Cette approche est validée scientifiquement et innovante en terme de gestion du stress et de l'anxiété)
le site Symbiofi
http://www.symbiofi.com/

http://www.therapie-du-bien-etre.net

Médecine Douce:

Médecine qui diffère de la médecine officiellement reconnue et qui emploie d'autres formes de thérapeutiques : acupuncture, homéopathie, naturopathie, phytothérapie, chiropratie, ostéopathie, etc. Médecine douce qui exclut l'utilisation de tout produit pharmaceutique et qui base ses traitements sur l'utilisation exclusive de moyens naturels (jeûne, phytothérapie, diététique, massage, hygiène de vie, soleil, air pur, etc.).

synonyme(s) - médecine parallèle n. f., médecine complémentaire n. f., médecine non conventionnelle n. f.

Le scepticisme scientifique:
nommé aussi scepticisme rationnel ou encore scepticisme moderne[1], est un mouvement international qui cherche à promouvoir la science, la pensée critique et à soumettre à la méthode expérimentale (lorsque c'est possible) les affirmations d'existence de phénomènes paranormaux (notamment ceux étudiés par l'
ufologie, la parapsychologie et la cryptozoologie). Ce mouvement critique aussi vivement les théories du complot, les médecines non conventionnelles et, de manière plus générale, ce que la majorité de la communauté scientifique considère comme des pseudo-sciences.

Médecine traditionnelle:
Selon la définition officielle de l'
OMS, la médecine traditionnelle "se rapporte aux pratiques, méthodes, savoirs et croyances en matière de santé qui impliquent l’usage à des fins médicales de plantes, de parties d’animaux et de minéraux, de thérapies spirituelles, de techniques et d’exercices manuels – séparément ou en association – pour soigner, diagnostiquer et prévenir les maladies ou préserver la santé.
Dans les pays industrialisés, les adaptations de la médecine traditionnelle sont nommés "complémentaires" ou "alternatives", ou encore "parallèles"

OMS
http://www3.alliance-hpsr.org/features/qa/20/fr/index.html
La médecine trad est-elle sûr?


Afrik.com

http://www.afrik.com/article1591.html

Médecine Traditionnelle en question:

   
La médecine traditionnelle       veut être associée aux politiques mondiales de lutte contre l’épidémie.       Principal argument de ses défenseurs : elle participe, de fait, aux       soins curatifs des africains atteints du sida. Un combat pour la       reconnaissance d’une médecine parfois méprisée, souvent " pillée " par les       laboratoires du Nord à la recherche de nouvelles     molécules

La corporation des praticiens en médecines douces du québec:
http://www.cpmdq.com/htm/juridiquemenu.htm

Wikipédia; Article sur la médecine non conventionnelle:
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_non_conventionnelle#Une_.C3.A9conomie_publique_.3F

Aide Mémoire sur la médecine traditionnelle
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs134/fr/

La médecine traditionnelle est-elle sûre ?
http://www.who.int/features/qa/20/fr/index.html

Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques : Donner un soutien aux pays pour réduire le manque d’accès aux médicaments
http://whqlibdoc.who.int/hq/2003/WHO_EDM_2003.1_fre.pdf

Stratégie de l’OMS pour la Médecine Traditionnelle pour 2002–2005
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/WHO_EDM_TRM_2002.1_fre.pdf

Médecine Traditionnelle : Besoins Croissants et Potentiel
http://www.who.int/medicinedocs/pdf/s2294f/s2294f.pdf

Voici un lien, vers le site de l'OMS où est regroupé de nombreux documents à télécharger sur l'acuponcture, la phytothérapie, les nomes, la politique national vis à vis des médecines traditionnelles, etc...
http://www.who.int/medicinedocs/fr/cl/CL1.1.2.11/clmd,20.html

un article sur la reflexologie , médecine tradi chinoise:
http://www.futura-sciences.com/index.php?RDCT=49ffaeef49596b2e3a39

Posté par science pop à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les médecines alternatives: effet de mode ou véritable appel à un changement des soins?

Nouveau commentaire